Activités parlementaires

VISITE DE CHLOÉ FONVIELLE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

6 Juil , 2021  

Le 5 juillet dernier, j’ai eu le plaisir d’accueillir à l’Assemblée nationale Chloé Fonvielle, étudiante à Sciences Po Grenoble avec Robin Lamothe son accompagnant et créateur de l’association « Handi Garde ». Cette visite du Palais Bourbon s’inscrit dans la continuité des échanges réguliers que nous entretenons avec Chloé depuis plus d’un an ; notamment sur le combat qu’elle mène avec détermination : celui de l’accompagnement par une auxiliaire de vie des étudiants en situation de handicap après leur entrée à l’Université. 

La loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, pour la citoyenneté et la participation des personnes handicapées a reconnu le droit à l’école de tout enfant présentant un handicap ainsi que le droit de bénéficier d’un accompagnement adapté dans le cadre de cette scolarisation. Depuis la loi de 2005, l’accompagnement à l’Université s’appuie sur 2 principes : l’accessibilité, qui incombe à l’établissement d’enseignement supérieur et la compensation individuelle, financée par la prestation de compensation du handicap (PCH). 

Cependant, bien que les dispositifs d’accompagnement existent – et suffisent dans la plupart des cas à aider ces étudiants – il n’y a pas d’assurance de prise en charge des Auxiliaires de Vie Universitaire (AVU) dans l’enseignement supérieur, qui seraient susceptibles de prendre le relais des AESH qui accompagnent l’enfant jusqu’à la fin du lycée. Cette rupture occasionne des différences dans le traitement des besoins des étudiants en situation de handicap, notamment pour ceux porteurs de handicaps lourds (aide essentielle dans les gestes de la vie quotidienne, dans la prise de note, la communication…). 

Chloé Fonvielle a ainsi créé le collectif « Pas d’AVU / Pas d’Études » qui milite en faveur de la prise en charge de l’accompagnement humain pour aider les étudiants en situation de handicap dans l’Enseignement Supérieur. 

Le lendemain de cette visite, Chloé Fonvielle a abordé ce sujet et les nombreuses thématiques afférentes avec Madame la ministre chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. Des échanges importants qui ont permis à la ministre, très à l’écoute, de réaffirmer l’ambition du Gouvernement pour que chaque étudiant trouve sa place à l’Université et dans l’ensemble des établissement de l’enseignement supérieur.

Bravo à Chloé qui mène ce combat avec détermination ! 



Les commentaires sont fermés.