Crise sanitaire

Point d’étape : fonds de solidarité, PGE et activité partielle en AuRA

24 Nov , 2020  

Depuis le début de la crise sanitaire, l’État est au rendez-vous et aux côtés des acteurs socio-économiques. Les mesures de soutien ont fait leur preuve et ont permis aux différents acteurs de poursuivre leur activité : point d’étape au sein de notre région AURA.

Quelques rappels utiles ! Si vous êtes une entreprise fermée administrativement ou ouverte mais durablement touchée par la crise (tourisme, événementiel, culture, secteurs S1 et S1 bis) avec une perte du chiffre d’affaire d’au moins 50%, et avez moins de 50 salariés, vous pouvez bénéficier du fonds de solidarité, pouvant aller jusqu’à 10 000€. Pour les autres entreprises de moins de 50 salariés et subissant une perte de plus de 50% du chiffre d’affaires, l’aide du fonds de solidarité est rétablie et peut aller jusqu’à 1 500€ par mois.

Jusqu’au 30 juin 2021, vous pouvez également continuer à contracter un prêt garanti par l’État, dont l’amortissement pourra être étalé entre une et cinq années supplémentaires. Les taux pour les PME sont compris entre 1 et 2,5%, garantie de l’Etat comprise. L’Etat a déjà prêté plus de 13 milliards d’euros aux structures exerçant en Auvergne-Rhône-Alpes.

Si votre entreprise est fermée totalement ou partiellement, tous les salariés bénéficient du régime d’activité partielle. Ils seront payés 84% de leur rémunération nette et il vous sera versé l’équivalent de cette somme par l’État ou l’Unédic. Les entreprises des secteurs du tourisme, de l’évènementiel, de la culture, des sports (ou liés) qui font face à une réduction d’activité bénéficient également de l’activité partielle avec zéro reste à charge. En AuRA, ce sont plus d’un million de salariés qui en ont d’ores et déjà bénéficié !


Les commentaires sont fermés.