Crise sanitaire

Le 15 décembre : un déconfinement avec des conditions plus strictes

15 Déc , 2020  

Un allègement progressif du confinement : les dernières mesures

Une nouvelle étape dans le processus de déconfinement, point d’étape sur les nouvelles mesures annoncées par le Premier ministre.

Le Premier ministre et le Ministre des Solidarité et de la Santé ont présenté le 8 décembre dernier les évolutions de la stratégie de lutte contre l’épidémie pour les semaines à venir. Malgré une forte baisse des nouveaux cas quotidiens en France (de 50 000 à 10 000), attestant de l’efficacité des mesures sanitaires prises par le Gouvernement, l’objectif fixé de passer – au 15 décembre – sous le seuil des 5 000 nouveaux cas par jour ne sera pas atteint. Les règles du déconfinement seront, par conséquent, plus strictes.

Le rétablissement d’un couvre-feu

Tous les jours, sauf pour le réveillon de Noël, un couvre-feu sera instauré de 20h à 6h. Dès lors, il sera interdit de sortir pendant ces heures, sauf exception (motifs professionnels, familiaux impériaux, raisons médicales, personnes en situation de handicap et leur accompagnant, besoins des animaux de compagnie). L’attestation de déplacement ne sera plus obligatoire en dehors de cette plage horaire et vous pourrez vous déplacer partout en France. Le 31 décembre, moment particulièrement propice aux festivités sera également concerné par ce couvre-feu. Afin de vous protéger, vous et vos proches, restez prudents, tenez vos distances de sécurité et portez votre masque. Ne relâchons pas nos efforts, qui ont fait leurs preuves ces dernières semaines.

La fermeture des établissements recevant du public

La situation actuelle ne permet pas la réouverture des cinémas, théâtres, salles de spectacles, musées ou encore des enceintes sportives. Ces établissements resteront fermés au moins trois semaines de plus, soit jusqu’au 7 janvier, date à laquelle un nouveau bilan sanitaire sera effectué afin de confirmer la réouverture de ces lieux. Les règles posées pour les lieux de culte ne seront par ailleurs pas revues à la hausse.

Des aides qui demeurent inchangées

Les mesures de soutien économique à destination des acteurs touchés par la crise se poursuivent et sont renforcées : l’activité partielle est prolongée jusqu’à fin janvier, le fonds de solidarité est désormais ouvert aux exploitants agricoles travaillant dans l’hôtellerie et la restauration et aux sous-traitants de l’événementiel, les assureurs ont quant à eux pris de nouveaux engagements.  

Retrouvez l’ensemble des aides à votre disposition sur le site du ministère de l’économie.

Ensemble, restons mobilisés face à l’épidémie !



Les commentaires sont fermés.