Crise sanitaire

« Faisons tout pour freiner l’épidémie ensemble. »

2 Fév , 2021  

Suite à un réexamen de la situation sanitaire liée au Covid-19 en France, le Premier ministre Jean Castex a pris la parole le 29 janvier dernier.

Au fil des mois, des mesures fortes ont été adoptées pour endiguer la pandémie. Pourtant, la situation reste, aujourd’hui encore, très préoccupante. Face à la présence des variants du coronavirus sur le territoire, susceptibles de provoquer une forte vague épidémique, la vigilance est de mise.

Si la question d’un troisième confinement se pose, le Gouvernement a conscience des lourdes conséquences psychologiques et économiques que cela pourrait entrainer. C’est pourquoi, un certain nombre de mesures a été acté par le Conseil de défense sanitaire. L’heure est à la responsabilité de chacun, comme l’a rappelé le Président de la République : « J’ai confiance en nous. Les heures que nous vivons sont cruciales. Faisons tout pour freiner l’épidémie ensemble. »

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des nouvelles mesures en vigueur sur l’ensemble du territoire français :

Pas de confinement, mais un couvre-feu maintenu sur tout le territoire 

Le couvre-feu de 06h00 à 18h00, en vigueur dans 25 départements dès le 12 janvier, a montré son efficacité en permettant de maintenir un plateau et d’éviter une vague épidémique. Il est maintenu sur l’ensemble du territoire métropolitain. Toutefois, les policiers et les gendarmes seront mobilisés pour un effectuer un renforcement des contrôles du couvre-feu, afin d’éviter les possibles dérives qui nuiraient aux efforts collectifs.

L’objectif du couvre-feu reste clair : limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées.

Renforcer les conditions d’entrée sur le territoire 

A compter du dimanche 31 janvier 2021, les frontières de la France seront fermées aux pays extérieurs à l’Union européenne (UE). Hors motifs impérieux, il ne sera plus possible de sortir ou entrer sur le territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’UE.

Quant aux voyageurs en provenance d’un pays de l’UE, ils devront présenter un test PCR négatif pour embarquer dans un avion, un train ou un bateau à destination de la France. Ils devront également s’engager sur l’honneur à respecter une septaine dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques. Les personnes ne pouvant réaliser un test dans leur pays de départ pourront se faire tester en France, avant la période d’isolement obligatoire.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie préventive, visant à freiner la propagation du virus tout en se protégeant du risque que représentent les souches variantes beaucoup plus contagieuses.

Une fermeture des centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m2

Dès dimanche 31 janvier, l’ensemble des centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20.000 m² seront fermés. Cela évitera un brassage trop important des populations au même endroit. Dès lundi, les jauges seront également renforcées dans toutes les grandes surfaces.

Conscient des difficultés que cela pourrait entrainer pour de nombreux commerçants, le Gouvernement prévoit de permettre l’accès à des aides financières exceptionnelles : prêt garanti par l’Etat, fond de solidarité, et chômage partiel pour tous les salariés et les entreprises concernées seront déployés pour soutenir au maximum les commerçants touchés par ces mesures de protection.



Les commentaires sont fermés.